ACCUEIL

ENTRÉE
MA GALERIE D'ART
EXPO ACTIVE
GARANTIE ET PRIX
CV ARTISTIQUE
HISTORIQUE DES OEUVRES
CHEMIN
CONTACTS




Deux oeuvres
2016


Arrêtez le racisme


Deux oeuvres
2015


Arrêtez le racisme

Alex, le magnifique


Quelques oeuvres
2010 à 2014

Chatte sous les pommiers





Couverture du livre de Magali Favre / Traduction anglaise / Éditions Baraka Books
2012 / Couverture du livre de Magali Favre / Illustration et graphisme



Enseigne des Jardins de la Terre

2014 / Création d'une enseigne pour les Jardins de la Terre

Francine - Femme d'exception


Geneviève R


Quelques oeuvres
2000 à 2009

Fractale Fractale Fractale Fractale Fractale
Fractale Fractale

Fractale



Soeurs et serpent


Meuble parlant


Deux oeuvres
1990 à 1999


Arrêtez le racisme

Alex, le magnifique


Deux oeuvres
1980 à 1989


Mario nu dans des tons de rose

Cages de homards à Percé



Quelques oeuvres
1970 à 1979


Hélène en prison

Hélène avec son lapin et lisant



Deux tableaux / 1969

1) Bernard le magnifique

Ce tableau a été créé en 1969 (signé en 1970). Avec FENÊTRES DU RÊVE, ce sont mes deux PREMIERS grands tableaux à l'huile-acrylique.

Un GRAND MERCI à Stéphane D'Amours, nouveau propriétaire des deux oeuvres depuis 8 ans seulement. Il m'a contactée il y a une dizaine de jours et j'en suis très reconnaissante, car je n'ai jamais connu les propriétaires de toutes mes oeuvres vendues lors de mes deux premières expositions.

La totalité de ma première véritable expo artistique (avant 1968) fut présentée à la Maison du pêcheur... et majoritairement détruite lors des arrosages par les pompiers qui voulaient déloger les jeunes. Quelques tableaux ont miraculeusement survécu aux arrosages (peintures à l'huile sur toiles cartonnées) et furent vendus en mode-survie par les jeunes qui avaient TOUT perdu.

Et la totalité de ma deuxième expo artistique (1969-1970) fut totalement vendue lors d'un encan à la Galerie Soleil (Vieux-Montréal) durant les années 70. Tout l'argent ramassé fut remis aux avocates-avocats qui défendaient bénévolement les prisonnières-prisonniers politiques de 1970.

La propriétaire de la Galerie a toujours refusé de me révéler l'identité des acheteurs/acheteuses de toutes mes oeuvres. Ce qui était l'équivalent, pour une débutante en arts, de la priver de tous ses repères, en créant un vide impossible à combler.

Huile de Bernard / 1969





qui



2) Fenêtres du rêve



Huile de Bernard / 1969










©Lise Rose
Tous droits réservés, pour tout le contenu de ce site