ACCUEIL

ENTRÉE
MA GALERIE D'ART
EXPO ACTIVE
GARANTIE ET PRIX
CV ARTISTIQUE
HISTORIQUE DES OEUVRES
CHEMIN
CONTACTS



  1. LE SAVIEZ-VOUS? SI VOUS ACHETEZ UN OEUVRE D'ART, VOUS POURRIEZ AVOIR DROIT À UNE RÉDUCTION D'IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL

  2. GARANTIE DE L'ARTISTE


    Dimensions des oeuvres, titres, et médium utilisé









    Retour au début de la page


    E X P O S I T I O N
    LES YEUX...

    Au total, 13 oeuvres sont exposées, majoritairement des peintures acryliques sur toile.

    Ce sont tous des tableaux uniques à des prix qui se situent entre 250$ et 1200$, donc des prix très abordables. J'essaie d'afficher des prix accessibles aux budgets MOYENS, et, très franchement, je me contrefiche de ma cote d'artiste.


    Voici quelques informations pertinentes concernant l'exposition LES YEUX...:

    1-
    Titre: Portrait de Lise Balcer
    (D'après un croquis, années 70, Montréal)

    Format: 22poX18po
    Médium: Pastel huile et peinture acrylique sur bois

    2-
    Titre:
    Deux femmes... et une multitude de regards voyeurs
    (Deux modèles, années 80. Québec)
    Format: 35poX24po
    Médium: peinture acrylique sur toile

    3-
    Titre:
    Angoisses des villes
    Format: 16poX14po
    Médium: Dessin encre, pastel huile, gouache et peinture acrylique

    4-
    Titre:
    Portrait de mon frère Paul
    Format: 12poX12po
    Médium: Peinture acrylique sur toile

    5-
    Titre:
    Portrait de Yves L. et yeux d'alligators
    (
    D'après un croquis, années 80, Beauce)
    Format: 12poX16po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    6-
    Titre:
    Les yeux qui jugent
    NON, la sensualité n'a pas d'âge et se fiche des critères réducteurs
    (
    D'après un croquis, années 90, Québec)
    Format: 22poX28po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    7-
    Titre:
    Céline T
    (D'après un croquis, années 90, Montréal)
    Format: 12poX16po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    8-
    Titre:
    Hélène Quesnel et son lapin noir
    (D'après un croquis, années 70, Beauce)
    Format: 12poX16po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    9-
    Titre:
    Portrait de Rose Rose, ma mère
    (D'après un croquis, local du CIPP, années 70, Montréal
    en arrière-plan, j'ai ajouté mon chien Zig-Zag))
    Format: 24poX20po
    Médium: Pastel huile et peinture acrylique sur toile

    10-
    Titre:
    Portrait de Roch L. et yeux de chats
    (D'après un croquis, années 80, Beauce)
    Format: 12poX12po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    11-
    Titre:
    Portrait de Roch L.
    (D'après un croquis, années 80, Beauce)
    Format: 12poX16po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    12-
    Titre:
    Famille en devenir
    (D'après un croquis de Michel L, années 70, Gaspé.
    et de Céline T, années 90, Montréal)
    Format: 30poX26po
    Médium: Peinture acrylique et pastel huile sur toile

    13-
    Titre:
    Portrait de mon père, 1979
    (Tableau fait en 1979, un an avant son décès)
    Ce tableau est exposé pour la première fois.
    Format: 8poX9po
    Médium: Peinture acrylique sur bois







    Retour au début de la page




    Déductions d'impôt fédéral et provincial pour l'achat d'oeuvres d'art


    Retour au début de la page

    Très bon article dans la Presse+
    Édition du 11 août 2013

    Section AFFAIRES,
    ARTS VISUELS

    L'art et le fisc : un mariage payant

    Samuel Larochelle Collaboration spéciale

    La mesure incitative est offerte sous forme d'amortissement pour une entreprise ou un individu en affaires, qui souhaitent acheter une oeuvre d'art réalisée par un artiste canadien : estampe, tableau, dessin, gravure, sculpture et autres oeuvres de nature semblable.

    Les acheteurs ont droit chaque année à une déduction dégressive de 20 % du coût d'acquisition de l'oeuvre au fédéral et de 33,33 % au Québec. À l'exception de la première année, où un demi-taux (10% au fédéral et 16,665% au Québec) doit être appliqué.

    « Afin de bénéficier de cette mesure, l'achat doit être réalisé dans un contexte d'affaires uniquement. Comme lorsqu'une société ou un professionnel expose une toile à la vue de ses clients. Un amortissement complet de l'achat peut être obtenu après quelques années, explique Caroline Renaud, directrice principale en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton. Si un particulier achète une oeuvre pour l'exposer chez lui, il n'existe aucune déduction. »

    Dans le cas d'une revente, après qu'une oeuvre eut été complètement amortie aux deux ordres de gouvernement, une récupération fiscale entre en jeu. Si une oeuvre qui avait coûté 5000 $ est revendue 8000 $ plusieurs années plus tard, les 5000 $ amortis devront être déclarés comme une récupération d'amortissement à 100 %. Les 3000 $ de différence seront quant à eux imposés comme un gain en capital à 50 %.

    Selon Caroline Renaud, ces mesures fiscales ne sont pratiquement pas connues du grand public. « Les galeries d'art sont très enclines à faire la promotion de ces avantages, afin d'informer d'éventuels acheteurs des déductions d'impôts qui sont offertes. Ce sont des outils qui peuvent les aider à conclure une vente. »

    Même son de cloche du côté de Jo-Ann Kane, historienne d'art et conservatrice de la Collection d'oeuvres d'art de la Banque Nationale du Canada. « Dans une étude très récente sur la philanthropie culturelle, les chiffres démontraient que seuls 20 % des Québécois se prévalent des mesures incitatives fiscales. Trop peu d'entre eux sont au courant.

    Néanmoins, plusieurs entreprises comprennent l'importance d'investir dans les oeuvres d'art », ajoute Mme Kane, qui est aussi présidente de l'Association des collections d'entreprises. « C'est très bon pour l'environnement dans lequel leurs employés et leurs clients évoluent. Et ça permet à la société de faire la promotion de ses valeurs d'entreprise en se collant sur l'image de marque de sa collection. »

    L'art : une valeur refuge

    Le public est également bien peu conscient de la force économique de l'art, reconnu pour générer un meilleur rendement de l’investissement que la plupart des véhicules financiers connus. « De nombreux investisseurs dans le monde considèrent l’art comme une valeur refuge à ne pas négliger en période de crise économique, rappelle Caroline Renaud. En Europe, il existe des fonds d'investissement qui détiennent des oeuvres d'art. Mais à ma connaissance, ça n'existe pas au Québec. C'est un peu comme si ça faisait peur aux investisseurs d'ici. »

    Pourtant, quand on compare l'indice boursier du S&P 500 à l'index Mnemosis, qui décortique les encans des 100 dernières années, les chiffres démontrent que les oeuvres d'art ont toujours été des valeurs sûres, en particulier lors des périodes de creux économiques.

    Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l'application La Presse+.

    Voici le lien : http://plus.lapresse.ca/screens/4116-5678-52059848-b192-7651ac1c606a|jSNH7c0cfeYr.html



    Retour au début de la page




    Garantie de l'artiste



    L'achat d'une oeuvre vous donne droit à une garantie à vie (écrite et signée) de restauration, faite par moi-même, pour tout dommage futur qui abîmerait cette oeuvre à la suite de quelque désastre que ce soit (feu, eau, autre). Cette garantie signifie que je me ferai un plaisir de réparer-restaurer gratuitement mon oeuvre endommagée. Il va de soi que je ferai mon possible et que je ne peux promettre une restauration PARFAITE si les dommages sont trop graves. Néanmoins, vous pouvez avoir la certitude que je m'engage à faire TOUT en mon pouvoir pour lui redonner son lustre.


    Retour au début de la page





    ©Lise Rose
    Tous droits réservés, pour tout le contenu de ce site